Quelques corps, 2002 - 2018

Quelques_hommes,_2002-2018,_cent_dessins

Quelques corps

2002-2018

cent dessins à l'encre grasse sur papier format A4

Collection particulière

Rencontre_franco-coréenne,_Un_Aller-Reto

Rencontre franco-coréenne Un Aller-Retour, vue de l'exposition à l'espace Archipel

Le Havre, mai 2018

Quelques_corps,_livre_d'artiste,_2018,_5

Quelques corps, livre d'artiste

2018

52 pages A5, impression numérique noir sur papier Ural offset 130g

Pages de Quelques corps, livre d'artiste

Cette pièce est la dernière  d’une période marquée par la visite des catacombes à Rome. Les dessins qui ont découlé de cette expérience, sont à retrouver sous le titre Manière noire et les peintures sous celui de Les impasses. Quelques corps est un ensemble tardif dont la réalisation s’est étalée par intermittence sur quelques années. Il est constitué de cent dessins réalisés à l’encre de gravure noire, parfois additionnée d’essence, et travaillés à la brosse usée. C’était un travail d’hiver, sur un format A4, exécuté dans la partie chauffée de la maison alors que l’atelier était loin d’être vivable.

Un projet d’exposition au Havre en 2018 a été l’occasion de présenter pour la première fois cette pièce. L’espace assez brut du lieu lui convenait parfaitement. Je lui ai donné un prolongement sous forme d’un petit livre d’artiste.

Ces quelques quatre cent corps témoignent de l’inépuisable diversité de la représentation ou de l’évocation de la figure humaine au travers des époques ou de l’imaginaire. Cet ensemble qui resterait  à poursuivre, peut être vu également comme une sorte d’archéologie d’une espèce qui va disparaître.

Encre et essence sur cent formats papier A4

Pages de Quelques corps

2018

livre d'artiste

En vente 10€ auprès de l'artiste.

This work is the last one of a period marked by the visit of Rome catacombs. The drawings which stemmed from this experience are entitled Black manner and the paintings Dead ends. A few bodies is a belated set whose fulfilment was spread over a few years intermittently. It consists of one hundred drawings made with etching ink sometimes white-spirit added and worked with a worn out brush. It was a winter work, on A4 format, produced in the heated part of the house while the studio was far from being fit to live in.

An exhibition project in Le Havre in 2018 gave me the opportunity to show this work for the first time. The quite raw space of the place was well suited to it. I gave this work a prolongation in an artist book form.

These about four hundred bodies are evidence of the infinite diversity of depicting or recalling the human figure throughout times or fantasy. This set which would want keeping up can also be seen as a kind of archaeology of a species that is going to disappear.

Ink and white-spirit on one hundred A4 paper