C Tangre, Tête-bêche, la pièce et le

La pièce et le gant

2021

fusain, encre et crayon sur papier

160 x 50 cm

C Tangre, tête-bêche,La cerise et le g

La cerise et le gâteau

2020

fusain, crayon de couleur, encre

160 x 50 cm

C Tangre, Tête-bêche, Le jouet et le c

Tête-bêche, 2019 - .

C Tangre,Tête-bêche, le verre et la pa

Le verre et la patate

2021

fusain, pastel, encre, crayon de couleur et aquarelle sur papier

160 x 50 cm

C Tangre, Tête-bêche, la bague et la c

La bague et la carte

2021

fusain, pastel, encre, gouache et crayon sur papier

160 x 50 cm.

C Tangre, Tête-bêche, La passoire et l

La passoire et le livre rouge

2020

fusain, crayon de couleur, encre

160 x 50 cm

C Tangre, Tête-bêche, L'image et l'obj
C Tangre, Tête-bêche, la balle et les

La balle et les baguettes

2020

fusain, encre et crayon sur papier

160 x 50 cm

C Tangre, Tête-bêche, L'angle et le co

L'angle et le coing

2020

fusain, crayon de couleur, encre, gouache

160 x 50 cm

L'image et l'objet

2020

fusain, crayon de couleur, encre, gouache

160 x 50 cm

Le jouet et le chardon

2020

fusain, crayon de couleur, encre, posca

160 x 50 cm

Tête-bêche

vue de l'installation à Public Room

Skopje mai 2019

Christian_TangreTête-bêche,_Skopje_2019.

Dessins sur papier format 160 x 50 cm. Fusain, crayon de couleur, encre, 2019-2020


A l’origine, cette série a été en partie imaginée pour répondre aux conditions pratiques d’une exposition à Skopje (Macédoine du nord). Le principe de composition retenu pour ce format long et étroit a naturellement permis que s’y exprime mon goût présent pour les formes un peu monstrueuses libérées par le fusain. Cependant, à cette première série peu aboutie, en a succédé une nouvelle plus attachée au dessin des corps et à la dimension tactile du crayon de couleur. La disposition tête-bêche est à la fois un souvenir d’enfance (la fratrie) et un pied de nez au regardeur (qui ne fait pas toujours l’œuvre ou alors il faut qu’il se torde le cou). Mais c’est surtout l’expression de mon évident besoin de dire que les choses et les êtres sont indéfectiblement liés, pour le meilleur et pour le pire.

Head to foot


Drawings on 160 x 50 cm paper. Charcoal, crayons and ink, 2019-2020


Originally, this series has partly been devised to meet the practical conditions of an exhibition in Skopje (Northern Macedonia). The principle of composition I have kept for the high and narrow format has naturally allowed me to express my present taste for a little monstrous shapes let free by charcoal. However, following this not so successfully accomplished series, I have realized another one more linked to the drawing of bodies and to the touch dimension of crayons. The head to foot layout is both a childhood memory (siblings) and a thumb your nose at the viewer (who doesn’t always make the work or else one has to wring one’s neck). But, above all, it is the expression of my obvious need to tell that things and beings are unfailingly linked, for better or for worse.